Comment reconnaître un disjoncteur différentiel d’un interrupteur différentiel ? Comment reconnaître un disjoncteur différentiel d’un interrupteur différentiel ?
Entre un disjoncteur différentiel et un interrupteur différentiel, les fonctions se différent. Ainsi, ces deux diapositifs électriques, qui ont pour rôle d’optimiser la sécurité,... Comment reconnaître un disjoncteur différentiel d’un interrupteur différentiel ?

Entre un disjoncteur différentiel et un interrupteur différentiel, les fonctions se différent. Ainsi, ces deux diapositifs électriques, qui ont pour rôle d’optimiser la sécurité, peuvent être complémentaires sous certains aspects.

Pour qu’on puisse reconnaître  un disjoncteur différentiel d’un interrupteur différentiel, on va vous expliquer le rôle de chacun.

Un interrupteur différentiel

Ce diapositif électrique a pour principale rôle de surveiller l’installation en permanence et de trouver toute fuite de courant électrique. Il est installé, essentiellement, pour protéger les occupants de la propriété.

  • L’interrupteur différentiel permet de mesurer, en continuité, la quantité de courant qui passe dans un fil au va et dans l’autre fil au vient.
  • S’il détecte une différence supérieure ou inférieure à 300 mA ou moins, il coupe le circuit.
  • S’il existe une fuite quelque part sur l’installation ou si le courant fuit à travers d’une personne, il coupe le circuit afin d’empêcher l’apparition d’un cas d’électrocution et éviter des conséquences mortelles.

Un disjoncteur différentiel

Un disjoncteur différentiel

Le disjoncteur différentiel est un appareil qui combine deux fonctions. Il joue le rôle d’un et d’un disjoncteur et d’un interrupteur différentiel à la fois. Ce diapositif électrique protège à la fois les personnes, le matériel et le bâtiment. Sans sa protection assurée, les fils peuvent fondre et provoquer un incendie.

  • Le disjoncteur différentiel a pour rôle de couper le circuit si on fait une forte demande de courant.
  • Le disjoncteur différentiel est calibré pour la capacité des fils du circuit qu’il protège.
  • Le disjoncteur différentiel réagit en cas de surcharge déclenchée par un court-circuit ou par une demande de courant excessive (lors ce qu’on branche trop d’appareils sur un seul circuit).
  • Le mécanisme de la partie différentielle est presque le même que celui d’un interrupteur différentiel.

La reconnaissance d’un disjoncteur différentiel d’un interrupteur différentiel se base, donc, dans leurs fonctions. Néanmoins, un autre critère peut faire la différence : c’est le prix. Pour expliquer, un disjoncteur différentiel, quelle que soit sa marque, est, généralement, coûte plus cher qu’un interrupteur différentiel. Cette différence de prix est expliquée essentiellement par la double protection garantie par le disjoncteur différentiel. Pour savoir plus sur ce sujet, on vous recommande de contacter un électricien Strasbourg.

Aucun commentaire jusquà présent.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *